Contact

Notre équipe commerciale est à votre disposition pour vous renseigner sur notre offre de produits et services

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et profitez de l’actualité sur la logistique chaîne du froid

S'inscrire

Catalogue

Télechargez le catalogue produits

Télécharger

Bien préparer l’expédition d’un emballage réfrigérant : suivez nos conseils !

13 juin 2017

Configuration des profils été/hiver, préparation des plaques eutectiques, chargement : le protocole de préparation d’un emballage isotherme doit être suivi à la lettre. Nous vous expliquons la marche à suivre.

transport logistique pharmaceutique, expedition emballage isotherme pharmaceutique

Des précautions indispensables pour maintenir la chaine du froid

Afin d’éviter tout risque d’excursion de température, il est indispensable de suivre drastiquement le protocole de préparation de l’emballage isotherme fourni par le fabricant : temps de congélation et de stabilisation des gels eutectiques, protocole de chargement de l’emballage, etc. Ces précautions permettent de garantir la bonne conservation des produits transportés et d’éviter tout risque de pics froids

Mais pour qu’il assure une température de conservation parfaitement stable, l’emballage doit être préparé en fonction des conditions de température extérieures. Un emballage soumis à des températures extérieures négatives ne sera pas préparé de la même manière qu’un emballage expédié sous des segments logistiques chauds. Voici quelques conseils pour vous aiguiller dans la méthode de préparation d’un emballage isotherme.

Configuration été, hiver, mi-saison, quelle différence ?


Lors de la préparation de l’emballage isotherme, vous avez certainement déjà vu qu’il existe différentes configurations : profil été, profil hiver et profil intermédiaire. Ces profils correspondent aux températures extérieures auxquelles l’emballage va être soumis lors de son expédition.  

  • Configuration Eté : correspond à une température extérieure moyenne supérieure à +18 °C (Profils ST 24h, 48h et 96h a et b de la norme Afnor NF S99-700 et les profils chauds 72h et 144h du standard ISTA 7E).

  • Configuration Hiver : correspond à une température extérieure moyenne entre +8 °C et +18 °C (Profils ST 24h, 48h et 96h c de la norme Afnor NF S99-700).

  • Configuration intermédiaire (mi-saison) : correspond à une température extérieure moyenne inférieure à +8 °C (Profils ST 24h, 48h et 96h d de la norme Afnor NF S99-700 et les profils froids 72h et 144h du standard ISTA 7E).

Comment préparer les plaques eutectiques pour l’emballage isotherme selon chaque configuration ?

gels eutectiques, accumulateurs de froid, gel réfrigérant caisse isotherme

En général, chaque profil va déterminer le protocole de préparation des plaques eutectiques.

  •  Pour les profils chauds : les plaques eutectiques sont congelées à une température inférieure à -10 °C. Dans certains cas, les plaques eutectiques initialement congelées sont stabilisées à -2 °C ou laissées à température ambiante pendant 45 minutes à 1h.

  • Pour les profils froids : les plaques eutectiques sont stabilisées dans une chambre froide à +5 °C.

  • Pour les profils mi-saison : les solutions peuvent combiner des plaques eutectiques congelées et d'autres stabilisées à +5 °C.

Le chargement de l’emballage isotherme


Suivre le protocole de préparation de l'emballage est la condition sine qua non pour éviter tout risque d’excursion de température (chaude ou froide). En effet, les plaques eutectiques ne sont pas les seules garantes du maintien de la bonne température dans l’emballage.

En configuration été par exemple (ou profil chaud), si les plaques eutectiques sont directement chargées dans l’emballage isotherme à -2°C, il est indispensable de ne pas les mettre au contact direct des produits. Il faut donc insérer des plaques de séparation dans l’emballage pour éviter tout risque de congélation des produits. L’emplacement des plaques eutectiques dans l’emballage isotherme (en ‘sandwich’ – au-dessus et en-dessous des produits, ou en ‘igloo’ – tout autour des produits) est également un critère essentiel à respecter pour garantir la performance promise par le fournisseur.

Enfin, pour conserver les performances annoncées, il faut également veiller à respecter le volume utile pour lequel l’emballage isotherme a été conçu. Si l’emballage n’est pas fourni avec un carton de groupage pour y insérer les produits à transporter, veillez à respecter la hauteur du produit ou à combler l’espace vide avec des matériaux de calage.

L’emballage isotherme fonctionne selon un processus complexe d’échanges thermiques et de circulation d’air scrupuleusement étudiés par des ingénieurs thermiciens. Une seule modification de l’emplacement des plaques eutectiques dans l’emballage peut modifier les performances globales de l’emballage.

Vous souhaitez être conseillés, accompagnés ou formés à la préparation des emballages isothermes ? Contactez nos experts !

Vous êtes:

logisticien-people-target

Logisticien

Responsabilité et maîtrise des coûts 

laboratoire-pharmaceutique-people-target

Laboratoire Pharmaceutique

Misez sur la sécurité

bio-technologiste-people-target

Biotechnologiste

Précision et anticipation 

repartiteur-people-target

Grossiste Répartiteur Distributeur

La fiabilité comme objectif prioritaire