Contact

Notre équipe commerciale est à votre disposition pour vous renseigner sur notre offre de produits et services

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et profitez de l’actualité sur la logistique chaîne du froid

S'inscrire

Catalogue

Télechargez le catalogue produits

Télécharger

Emballages isothermes pharmaceutiques : adoptez une démarche « patient-centric » !

14 novembre 2017

Face aux patients devenus décisionnaires, car mieux informés, les industriels pharmaceutiques développent de plus en plus une approche orientée patient, ou « patient-centric ». Cette démarche consiste à répondre à leurs besoins et attentes en proposant des produits et services dédiés. En voici une illustration concernant la gestion des médicaments sous chaine du froid. 

Une nouvelle relation laboratoires pharmaceutiques/patients

accompagnement patients, gestion médicaments, chaîne du froid des médicaments.Une nouvelle relation entre industriels pharmaceutiques et patients s’est installée : les patients sont désormais au cœur du système de santé, impliqués et consultés par les laboratoires dans les différentes phases de développement des médicaments. Les laboratoires mettent quant à eux en place des moyens pour assurer un bon suivi des traitements et faciliter le quotidien des patients, notamment grâce aux outils digitaux.

Grâce à une étude fine des comportements et même des patrimoines génétiques des patients, les laboratoires vont aujourd’hui bien au-delà du médicament en lui-même : traitements personnalisés, programmes d’accompagnement du patient dès le début de sa thérapie, plateforme d’échange, réunions de patients. Il ne s’agit plus uniquement de fournir un traitement et d’adapter le patient à celui-ci mais de décliner des traitements en fonction des typologies de patients. Une relation gagnant-gagnant qui permet aux laboratoires de développer plus rapidement des médicaments adaptés aux attentes de patients, et aux patients de bénéficier de traitements sur-mesure accompagnés d’un suivi adapté.

Médicaments sous chaine du froid : 3 points phares pour éduquer et équiper les patients 

Cette nouvelle approche doit également se décliner dans la façon dont le traitement est délivré – qui est tout aussi importante que le traitement en lui-même. 

Avec le développement des maladies chroniques dans le monde - maladies cardio-vasculaires, affections respiratoires chroniques, diabète, cancers – de plus en plus de traitements nécessitent d’être conservés sous chaîne du froid. De 2011 à 2017, le nombre de produits de santé thermosensibles a augmenté de 45% : 1 médicament mis sur le marché sur 2 est thermosensible !

Pour autant, il reste encore à éduquer et équiper les patients lorsque les traitements nécessitent d’être conservés sous chaîne du froid. 

1/ Le non-respect de la chaîne du froid des médicaments coûte cher !

Les pertes financières dues aux excursions de température des médicaments transportés sous chaîne du froid sont estimées à 35 millions de dollars par an*, entre :

  • Le coût de la perte de la valeur des produits (rappelons que les produits issus des biotechnologies sont des produits coûteux), 
  • Le coût de l’analyse des causes de la perte, 
  • Les coûts de remplacement des produits, 
  • Les coûts logistiques perdus.

Certes, mettre en place un processus de gestion de la chaîne du froid du lieu de production des médicaments à la distribution au patient peut être complexe et représente un investissement, mais cet investissement n’est rien face au risque de pertes financières et humaines que représenterait une rupture de chaîne du froid.

   2/ Maximiser l’adhésion des patients aux traitements

50% des patients américains et européens ne prennent pas les traitements qui leur ont été prescrits en raison de la complexité de la gestion des traitements au quotidien, du stress et du manque d’information et d’accompagnement. Et pour des traitements thermosensibles, le problème est d’autant plus grave que ces derniers sont majoritairement liés à des affections de longue durée. Un manque d’adhésion à un traitement entraîne des risques importants pour le patient : risques de complications, d’hospitalisations répétées, et même de mort. Il est donc primordial de communiquer, de sensibiliser à la chaîne du froid pharmaceutique et de rendre le quotidien des patients plus simple en se concentrant également sur la façon dont les traitements sont délivrés. 


3/ Un patient informé et équipé est un patient bien soigné

Un médicament exposé à des conditions de températures inappropriées pendant le transport ou le stockage peut être au mieux inefficace, au pire néfaste pour le patient. Et les risques d’excursions de température sont nombreux avant que le médicament n’atteigne le patient. Ils le sont d’autant plus lorsque le traitement est mis dans les mains du patient sans que celui-ci ne soit informé des enjeux du respect de la chaîne du froid et équipé en conséquence. Il devient dès lors très important de fournir aux patients des solutions isothermes adaptées pour garantir l’intégrité des médicaments. Que ce soit pour aller chercher un traitement à la pharmacie, apporter son traitement au travail ou voyager, la durée du trajet importe peu, le médicament doit être conservé un maximum dans la plage de température requise. Accompagner les patients dans la gestion de leurs médicaments thermosensibles au quotidien est primordial pour assurer le succès du traitement et la sécurité du patient

Vous souhaitez être accompagné dans votre démarche « patient-centric » ? Contactez nos experts !

*Source : Cargo Sense, Cold Chain Shipping Loss in Pharmaceuticals – 2014

Vous êtes:

laboratoire-pharmaceutique-people-target

Laboratoire Pharmaceutique

Misez sur la sécurité

bio-technologiste-people-target

Biotechnologiste

Précision et anticipation 

logisticien-people-target

Logisticien

Responsabilité et maîtrise des coûts 

repartiteur-people-target

Grossiste Répartiteur Distributeur

La fiabilité comme objectif prioritaire