Contact

Notre équipe commerciale est à votre disposition pour vous renseigner sur notre offre de produits et services

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et profitez de l’actualité sur la logistique chaîne du froid

S'inscrire

Catalogue

Télechargez le catalogue produits

Télécharger

Faites-vous l’une de ces erreurs avec les médicaments thermosensibles ?

11 mai 2015

Pharmacien d’officine ou hospitalier, médecin, infirmière, … vous êtes un professionnel de santé et vous êtes certainement amenés à délivrer ou à administrer des médicaments thermosensibles aux patients ? Insuline, vaccins, anticancéreux, de nombreux médicaments sont thermosensibles et nécessitent des conditions de stockage, de manipulation et de transport particulières. Avez-vous les bons gestes pour garantir l’intégrité du produit délivré au patient ?

Délivrance médicaments thermosensibles, transport produits pharmaceutiques, respect chaîne du froid, solution isotherme qualifiée

Réception des colis et stockage

"Je réceptionne les colis froid comme les autres colis de médicaments"


Les colis contenant des produits thermosensibles ne doivent pas être traités comme les autres colis. Lors de la livraison des médicaments, identifiez les caisses isothermes contenant des produits pharmaceutiques transportés à température contrôlée et prenez-les en charge en priorité afin de les mettre le plus rapidement possible en enceinte réfrigérée (ou congelée dans le cas de produits transportés congelés).

"Les médicaments thermosensibles sont stockés dans un réfrigérateur domestique"


Un produit pharmaceutique doit être conservé dans une température donnée, idéalement à +5°C constants, dans le meilleur des cas entre +2 et +8°C, sans subir d’excursions de température. Un réfrigérateur domestique n’a pas la fiabilité ni la précision thermique d’une enceinte réfrigérée professionnelle. En cas d’interruption partielle de son fonctionnement, aucun indicateur ne permet de savoir que le produit a été soumis à une température supérieure à +8°C. Les enceintes réfrigérées professionnelles sont précises à plus ou moins 1°C et disposent de systèmes d’alarmes qui indiquent immédiatement tout dysfonctionnement.

Les bons gestes à retenir pour le respect de la chaîne du froid : Prendre en charge en priorité les emballages isothermes contenant des produits pharmaceutiques thermosensibles et les stocker dans une enceinte réfrigérée professionnelle.

Délivrance au patient


Transport produits de santé thermosensibles, chaîne du froid, emballage à température contrôlée.

"Je délivre le produit dans un simple sachet auquel j’ajoute des plaques eutectiques congelées"


Contrairement aux idées reçues, le médicament thermosensible est sensible au chaud, mais il l’est d’autant plus au froid. Mettre un médicament thermosensible en contact direct avec des plaques eutectiques qui ont été congelées, c’est prendre le risque de congeler le médicament. Un médicament congelé est, au mieux inefficace, au pire toxique. Le médicament ne doit jamais être en contact direct avec les plaques eutectiques. Il ne doit pas non plus être délivré dans un sachet non isotherme, même en présence de plaques eutectiques.

"J’utilise une solution isotherme sans accumulateurs de froid"

Une solution isotherme sans source de froid ne conserve pas le produit au frais. Seul l’ajout de plaques eutectiques permet de conserver le médicament entre +2°C et +8°C.

Les bons gestes à retenir pour le respect de la chaîne du froid : je délivre le médicament dans une solution isotherme adaptée en indiquant au patient de se rendre directement chez lui et de remettre le produit au frais le plus rapidement possible. J’utilise toujours un emballage isotherme avec des accumulateurs de froid, et je ne mets jamais le médicament au contact direct des plaques eutectiques.

Il existe diverses solutions isothermes sur le marché. Certaines ne conservent pas les médicaments à température plus de 5 minutes, d’autres peuvent conserver les médicaments à +5°C pendant plusieurs heures. Un médicament thermosensible soumis à une température moyenne de +20°C franchit le seuil des +8°C en moins de 5 minutes. Les patients doivent utiliser des emballages isothermes adaptés et fiables. Ils doivent aussi être sensibilisés à l’importance du respect de la chaîne du froid des produits de santé et formés à l’utilisation des emballages à température contrôlée.

Par : Vincent Bailleul, Manager Innovation chez Sofrigam

Vous êtes:

logisticien-people-target

Logisticien

Responsabilité et maîtrise des coûts 

laboratoire-pharmaceutique-people-target

Laboratoire Pharmaceutique

Misez sur la sécurité

bio-technologiste-people-target

Biotechnologiste

Précision et anticipation 

repartiteur-people-target

Grossiste Répartiteur Distributeur

La fiabilité comme objectif prioritaire